COVID-19 : Voyage entre la France et le Kosovo

Situation au Kosovo

Depuis la mi-octobre, la situation sanitaire se dégrade au Kosovo comme dans le reste de l’Europe : le nombre de nouveaux cas de personnes infectées par la Covid 19 est en forte hausse, tandis que le nombre de tests effectués quotidiennement augmente. Il convient de noter que la qualité des soins ne correspond pas aux standards européens. Une assurance voyage couvrant les dépenses de santé est vivement recommandée.

Les autorités kosovares ont mis en place à compter du 25 septembre de nouvelles mesures, dans le cadre de la crise sanitaire :
- le port du masque est obligatoire (risque d’amende) ;
- une distanciation physique de 2 mètres doit être respectée ;
- interdiction de regroupement au-delà de 5 personnes ;
- fermeture de tous les commerces à 23h30 ;
- réouverture des théâtres, galeries, cinémas… avec une capacitée limitée à 40%
- reprise des activités sportives et des cérémonies religieuses
- limitation du nombre de passagers dans les transports en commun ;

Situation en France

En raison d’une situation sanitaire qui continuer à fortement se dégrader, les autorités françaises ont établi un nouveau confinement. À compter du vendredi 30 octobre, les déplacements non-essentiels ne sont plus autorisés.

Le non-respect de ces mesures entraine :
- Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention)

- En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention)

- Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros et une peine de 6 mois d’emprisonnement.

Les écoles, jusqu’au lycée, resteront ouvertes avec des cours en présentiel.
Les commerces et activités non-essentiels resteront fermés.

Tout déplacement est soumis à une obligation d’attestation (attestation de déplacement dérogatoire, justificatif de déplacement professionnel et justificatif de déplacement scolaire). Elles sont téléchargeables sur le site du Ministère de l’Intérieur :

Voyages entre la France et le Kosovo

1. Voyage en France pour les Kosovars

Les ressortissants kosovars qui ne sont pas détenteurs d’un permis de résident ou visa long séjour, ne sont toujours pas autorisés à se rendre en France. La délivrance de visa de court séjour est suspendue sauf en cas d’urgence médicale. Un vol direct pour la France sera alors requis (le transit par un autre pays de la zone Schengen n’est pas possible).

Les ressortissants kosovars en possession d’un titre de résident (carte de séjour) périmé entre le 16 mars et le 15 juin peuvent toutefois rentrer en France (extension de la validité des titres de 6 mois), mais uniquement par vol direct (le transit par un autre pays de la zone Schengen n’est pas possible).

2. Voyage au Kosovo pour les Français

Les ressortissants français se rendant au Kosovo doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72h à leur arrivée.
Les passagers en transit aéroportuaire, ou qui se rendent au Kosovo par la route pour y prendre un avion dans les 3h depuis Pristina ne sont pas soumis à l’obligation de présenter un test.
Les ressortissants étrangers résidant au Kosovo qui n’auraient pas de test sont obligés de se soumettre à un auto-confinement de 7 jours.

3. Voyage par les airs et la route

L’aéroport international de Pristina a repris son activité depuis le 28 juin. Toutefois, de nombreuses compagnies annulent leurs vols à destination ou au départ de Pristina, par manque de passagers. Il est donc nécessaire de vérifier auprès de la compagnie aérienne avant le départ que votre vol est bien maintenu.

Voyager par la route est aléatoire : les frontières terrestres sont ouvertes mais le transit par des pays non membres de l’espace Schengen implique de vérifier auprès des autorités compétentes de ces pays les formalités obligatoires d’entrée et de transit.

4. Voyage vers la France - quels papiers dois-je fournir ?

Depuis le 12 août, la France a ajouté le Kosovo à la liste des pays où le virus circule très activement.
Au départ du Kosovo pour rejoindre la France, vous devrez donc vous munir :
- d’une déclaration sur l’honneur attestant que vous ne présentez pas de symptôme d’infection à la Covid-19 et que vous n’avez pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les 14 jours précédant votre vol,
- d’une attestation de déplacement dérogatoire vers la France métropolitaine depuis les pays tiers ;
attestations à télécharger ici

- Vous serez dirigé à votre arrivée vers les postes de contrôle sanitaire à l’aéroport pour y réaliser un test RT-PCR, sauf si vous êtes en mesure de présenter un test PCR-négatif de moins de 72h. En cas de refus, vous pourrez être susceptible de respecter une quatorzaine par arrêté préfectoral.

Vous pourrez effectuer cette quatorzaine à domicile ou dans un lieu d’hébergement dédié si vous ne disposez pas de logement adapté.

Attention la situation est évolutive et d’autres mesures pourraient entrer en vigueur en fonction de la situation sanitaire.

Dans tous les cas, le respect des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale est conseillé, tant au Kosovo qu’en France.

Dernière modification : 30/10/2020

Haut de page