Covid-19 - Situation au Kosovo

Mesures mises en place par les autorités locales

  • A partir du 16 mars à minuit, suspension temporaire de toutes les liaisons aériennes à l’aéroport de Pristina, excepté les vols militaires et urgences médicales (MEDIVAC). Après cette date, des avions sont autorisés à arriver à vide à Pristina, pour permettre le départ de personnes qui souhaiteraient quitter le Kosovo
  • Fermeture de toutes les frontières terrestres, excepté pour les ressortissants kosovars qui seront soumis toutefois à un contrôle médical à leur arrivée et à une mise en quarantaine à domicile (14 jours)
  • Interruption des liaisons de bus inter-agglomérations et des transports organisés par les agences de voyages
  • Fermeture des cafés, restaurants, pubs, discothèques et centres commerciaux, excepté les pharmacies et magasins d’alimentation
  • Interdiction des rassemblements publics (évènements sportifs, concerts, conférences, marché de bétail et de voitures …), y compris dans les lieux privés
  • Réduction des activités et de la présence du personnel dans les institutions publiques, excepté le personnel du secteur de la santé et de la sécurité
  • Les entreprises privées sont incités à favoriser le travail à domicile
  • Les parcs sont fermés au public de 8h à 20h
  • Fermeture temporaire des établissements scolaires et restrictions d’ouverture des lieux publics
  • La circulation des personnes et des véhicules privés est interdite à partir du 28 mars, entre 17h et 6h00 du matin (exceptions : raisons médicales, livraisons des magasins et des pharmacies, personnels essentiels au fonctionnement de l’Etat, opérateurs économiques ...) ;
  • Pas plus de deux personnes dans un véhicule, en gardant les distances réglementaires ;
  • Mise en quarantaine des municipalités de Klina , Viti et Malisheva

Dispositif mis en place par l’ambassade

Les services de l’ambassade sont pleinement mobilisés pour appuyer les ressortissants Français dans ces moments difficiles. Ils sont notamment en contact réguliers avec les autorités locales et l’aéroport de Pristina.

Le point de contact à l’ambassade est l’adresse email suivante : admin-etrangers.pristina-amba@diplo... en précisant votre nom et prénom, date de naissance et numéro de passeport et nous vous recontacterons pour plus d’informations.

L’Alliance française et l’EFIP (Ecole française internationale de Pristina) sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

Informations sur les vols

Les compagnies aériennes et le Ministère des Infrastructures avaient mis en place un certain nombre de vols vides à l’arrivée, qui reliaient Pristina à différentes villes d’Europe, essentiellement en Suisse et en Allemagne. Les derniers vols de ce type étaient ceux du samedi 21 mars. A ce stade, plus aucun vol de passagers n’est prévu à l’aéroport de Pristina du 22 au 28 mars inclus.

Rappel des précautions d’usage et sites à consulter
Pour empêcher le virus de se propager, il est impératif de suivre les recommandations des autorités sanitaires locales.

  • Des informations générales sont également disponibles sur le site de l’OMS .

Voici un rappel de quelques mesures de précaution et gestes simples à respecter :
• Lavage très régulier des mains. Ce lavage peut se faire à l’eau et au savon ou avec un soluté hydro alcoolique (SHA)
• Désinfection régulière des surfaces de travail (avec un produit type Javel)
• Tousser et éternuer dans son coude
• Utiliser des mouchoirs à usage unique
• Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
• En cas de symptômes appeler les autorités sanitaires locales

En cas de doute sur son état de santé, rester chez soi, SEUL, appeler le n° local dédié 038 200-80-800. Un test sera éventuellement décidé et fait à domicile.
https://kosova.health/en site local en ENG et FR

Mesures en France

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements. Un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum. Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation pour :
• Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
• Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
• Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
• Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
• Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.

Par ailleurs, les mesures suivantes ont été prises :
Les frontières à l’entrée de l’Union européenne et de l’espace Schengen sont fermées depuis le mardi 17 mars midi pour 30 jours ; tous les voyages entre les pays non européens et l’Union européenne sont suspendus pendant 30 jours.

Les Français qui sont actuellement à l’étranger et souhaitent rentrer pourront néanmoins rejoindre notre pays.

Toutefois les Français qui ont leur résidence habituelle en dehors de l’espace européen et qui le peuvent sont invités, pour raisons sanitaires, à éviter autant que possible les déplacements internationaux et à limiter leurs mouvements dans les 30 jours à venir.

A compter du 17 mars, les ressortissants étrangers de pays non membres de l’UE, de l’espace Schengen ou du Royaume-Uni ne peuvent plus entrer en France, à l’exception, notamment, des étrangers qui disposent d’un permis de séjour français ou européen et qui rejoignent leur domicile, ainsi que leurs conjoints et enfants.

Des contrôles ont été mis en place aux points de passage autorisés avec l’Allemagne, l’Espagne et la Suisse.

Pour les étrangers résidant en France, la durée de validité des documents suivants, qui arriveraient à échéance à compter du 16 mars est prolongée de trois mois : visas de long séjour, titre de séjour (quelle que soit la nature, à l’exception des titres de séjour spéciaux délivrés au personnel diplomatique et consulaire étranger) ; autorisations provisoires de séjour ; attestations de demandes d’asile ; récépissés de demande de titre de séjour. Les étrangers titulaires de ces titres et qui se trouvent bloqués à l’étranger pourront rentrer en France lorsque la situation le permettra. Ils devront en revanche veiller à rentrer en France directement, sans transiter par un autre pays de l’espace Schengen.

Les personnes qui se trouvent en France sous couvert d’un visa de court séjour peuvent, dans des cas d’urgence justifiés, bénéficier d’une prolongation de visa court séjour (dans la limite de 90 jours) ou d’une autorisation provisoire de séjour (d’une durée de trois mois préconisée). Elles sont invitées à se rapprocher de la Préfecture de leur lieu de séjour.

Le 17 mars, le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a adressé un message aux français se trouvant actuellement à l’étranger sur ce lien

Dernière modification : 28/03/2020

Haut de page