Premier concert à la Philharmonie du Kosovo

Dimanche 13 janvier, le premier concert de l’année 2019 de la Philharmonie du Kosovo s’est déroulé au Palais de la jeunesse et des sports.

JPEG - 69.9 ko
La Philharmonie du Kosovo Photo : Atdhe Mulla

La chef d’orchestre française, Nathalie Marin, a déclaré au journal « Prishtina Insight » que le Kosovo est l’un des endroits les plus intéressants où elle a eu l’occasion de travailler. Elle explique que la jeunesse de la population et la gratuité des concerts rendent la musique classique « tendance et accessible à tous » et que le dynamisme de Pristina lui rappelle l’atmosphère de Cuba lorsqu’elle y était chef d’orchestre. C’est pour cette raison qu’elle considère le Kosovo comme un endroit parfait pour « explorer l’inexplorable » et procurer de nouvelles idées pour les compositeurs, chefs d’orchestres et musiciens, même si elle regrette le manque de salle de musique adaptée dans le pays.

L’ambition de Nathalie Morin est de célébrer la jeunesse, les femmes compositeurs et la musique contemporaine. Son premier concert fut l’exemple parfait de ces souhaits avec les œuvres, en première partie, de la française Cécile Chaminade, et en deuxième partie, du jeune compositeur Albanais, Liburn Jupolli.

Dernière modification : 15/01/2019

Haut de page