Discours d’ouverture de la COP 21 par le Président François Hollande

Retrouvez le discours intégral du Président François Hollande :

Veuillez trouver ci-joint les principaux extraits du discours du Président François Hollande à l’ouverture de la COP 21 :
Le président a commencé son discours en évoquant les attentats du 13 novembre :
« … Ces événements tragiques nous forcent a nous concentrer sur l’essentiel. Votre présence soulève un immense espoir que nous n’avons pas le droit de décevoir, car ce sont des peuples et des milliards d’êtres humains qui ont le regard posé sur nous. Je n’oppose pas le lutte contre le terrorisme a la lutte contre le réchauffement climatique car nous devons laisser à nos enfants davantage qu’un monde libéré de la terreur, nous leur devons une planète viable. »
« … C’est au nom de la justice climatique que nous devons agir. (...) Le réchauffement annonce des conflits comme la nuée porte l’orage… Bientôt, des Etats pourraient ne plus pouvoir satisfaire les besoins vitaux de leur population, avec des risques de famine, d’exode rural, d’affrontements pour accéder à ce bien de plus en plus rare : l’eau. Ce qui est en cause avec cette conférence sur le climat, c’est la paix.
Une espérance s’est levée avec la préparation de la COP21.
J’ai voulu que les chefs d’Etat et de gouvernement du monde entier soient rassemblés dès le début de la conférence pour donner un souffle et une ambition à la hauteur de l’enjeu.
Je veux rendre hommage aux pionniers de la cause écologique. En quelques années les consciences ont évolué.
Les bons sentiments, les déclarations d’intention ne suffiront pas. Paris doit être le départ d’une profonde mutation, nous ne pouvons plus considérer la nature comme un vulgaire pourvoyeur de ressources.
Nous sommes au pied du mur... Ce mur est fait de l’addition de nos égoïsmes, de nos appréhensions, de nos résignations. Il n’est pas infranchissable », a-t-il ajouté. « Les bons sentiments, les déclarations d’intention ne suffiront pas. Nous sommes au bord d’un point de rupture, Paris doit être le départ d’une profonde mutation.
Il s’agit de décider ici à Paris de l’avenir même de la planète. »

Dernière modification : 03/12/2015

Haut de page