ÉTUDIER EN FRANCE

ÉTUDIER EN FRANCE

Les établissements français d’enseignement supérieur sont nombreux et répartis sur l’ensemble du territoire français. A côté de grandes universités historiques de réputation mondiale comme la Sorbonne, on trouve les campus d’écoles de management ou d’ingénieurs de premier plan. Et aussi des écoles spécialisées dans l’art, le tourisme, la santé et bien d’autres domaines. Toutes sont ouvertes aux étudiants étrangers.
Ce vaste ensemble d’établissements, universités, grandes écoles et établissements spécialisés, propose des milliers de formations de tous niveaux et couvre l’ensemble des domaines du savoir.

I. LES RAISONS D’ÉTUDIER EN FRANCE

La France était en 2012 au 3éme rang mondial après les États-Unis et le Royaume-Uni pour l’accueil d’étudiants étrangers. Ceux-ci représentent 12 % du total des étudiants et parmi eux figurent 42 % de doctorants.

Étudier en France permet de suivre des programmes en français, exigeant de posséder au minimum le niveau B2, mais désormais aussi des programmes en anglais. L’enseignement supérieur français offre une grande diversité de formations répondant aux enjeux de l’économie moderne. Les établissements de l’enseignement supérieur français sont ouverts à tous les étudiants étrangers qui souhaitent continuer leur formation en France.

Apprendre le français ou se perfectionner dans cette langue : étudier en France permet aussi d’apprendre et/ou perfectionner la langue française, qui est parlée par plus de 200 millions de personnes dans le monde, sur les 5 continents. Les trois capitales de l’Union européenne, Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg sont francophones et le français est la langue de travail au sein de ces institutions avec l’anglais et l’allemand.

Les informations détaillées ci-dessous distinguent l’inscription dans l’enseignement supérieur français et l’obtention d’une bourse.

Pour l’ensemble des rubriques, nous vous invitons à consulter le site de Campus France, l’agence universitaire française, pour obtenir des informations détaillées

Autres sites utiles :

Dossier sur les études en France :

Information générale sur l’enseignement supérieur français

II. LES TYPES DE FORMATION

En France, trois types d’établissements d’enseignement supérieur accueillent les étudiants :

Les Universités

Plus de 83 universités publiques réparties sur tout le territoire de la France, offrent les formations dans tous les domaines et de tous les niveaux. Contrairement aux pays anglo-saxons, la part de l’enseignement privé reste faible en France (inférieure à 15%).

Les Grandes Écoles

Le système français d’enseignement supérieur a conservé quelques particularités héritées de son histoire. Les Grandes Écoles représentent une particularité française. Ce sont des établissements d’enseignement supérieur qui ont une place particulière dans le système français et qui proposent une formation de très haut niveau. Il s’agit des Écoles d’ingénieurs, des Écoles de commerce et de gestion, des Instituts de sciences politiques et d’administration. Pour plus d’information

Les écoles et les instituts spécialisés

Ils complètent l’offre de formation dans des secteurs spécifiques tels que l’art, l’architecture, le journalisme, l’audiovisuel ou autre et délivrent des diplômes d’État, des habilitations particulières (architecte, expert-comptable, etc.)

- Le site vous dirigera vers tous les types d’établissements qui vous intéressent.

III. INSCRIPTION DANS UNE UNIVERSITÉ FRANÇAISE

En première année de Licence

Les candidats à des études en première année de licence ou L1 dans une université doivent être titulaires du baccalauréat (matura au Kosovo) et pouvoir faire la preuve de leur admission à l’Université au Kosovo.

Ils doivent faire une demande d’admission préalable (DAP) et passer un test de de connaissance du français (TCF) organisé par l’Alliance française de Pristina. Sont toutefois dispensés du TCF Les candidats titulaires du Diplôme d’enseignement en langue française DELF B2, ou du DALF C1 ou DALF C2.

**Pour 2017-2018, les inscriptions commencent à partir du 15 novembre 2016 jusqu’au 22 janvier 2017 .*

La quasi-totalité des établissements français disposent d’un site web, très utile pour nouer un premier contact.

En savoir plus : Procédure d’inscription détaillée.

Les candidats à une inscription dans les écoles spécialisées ou les écoles de langues, doivent prendre contact directement avec cette école dont la procédure est spécifique, avant de s’inscrire pour passer le TCF.

Master

L’inscription en master est possible pour les étudiants possédant un diplôme de licence au Kosovo.

Les candidats à un master en France sont invités à prendre contact avec l’université ou l’école de leur choix (cf rubrique formations) pour solliciter une admission dans le programme qu’ils auront identifié.

Attention : Les demandes doivent généralement être faites avant le mois de mai.
Pour consulter l’ensemble des formations disponibles :

Doctorat

Les étudiants souhaitant effectuer un doctorat en France doivent prendre contact avec le tuteur de doctorat qu’ils auront identifié au sein de l’Université ou de l’École française de leur choix, afin d’obtenir un accord de tutelle.
A titre d’information, Il existe environ 300 écoles doctorales en France qui sont liées à plus de 1200 laboratoires de recherche.

IV. OBTENIR UNE BOURSE

Bourses du gouvernement français

Chaque année l’Ambassade de France au Kosovo peut délivrer un petit nombre de bourses d’études pour des masters et des doctorats dans une université ou un établissement d’enseignement supérieur français.

Pour les doctorats, l’accord de la bourse sera soumis à l’existence d’un accord de cotutelle entre les universités dont relève l’étudiant, sauf dans les cas où il n’existe pas de formation doctorale au Kosovo dans le domaine concerné.

Le dépôt du dossier devra se faire avant le 15 mai 2017, auprès du service de coopération et d’action culturelle (contact : fikrije.pllashniku@diplomatie.gouv.fr ). Toutefois, un contact préalable est nécessaire pour faire le point sur votre demande avant la date de clôture de l’inscription, les documents à fournir vous seront précisés à cette occasion. Pour le formulaire

La priorité sera donnée aux domaines scientifiques, à l’archéologie, aux études médicales et juridiques et aux domaines d’études qui n’existent pas ou sont peu développés dans le pays.

Par ailleurs, certaines grandes écoles (École polytechnique, École normale supérieure, Écoles de management) peuvent offrir des bourses aux étudiants admis en master ou en doctorat (cf rubrique Grandes écoles).

Attention : les bourses du gouvernement français ne peuvent être attribuées pour les formations proposées par des écoles non rattachées au ministère de l’enseignement supérieur, comme les écoles de commerce.

Autres programmes de bourse (information non exhaustive)

Programme « Research in Paris »

Ce programme de recherche soutenu par la ville de Paris est ouvert aux chercheurs étrangers.

cliquez ici

Programme Erasmus + et Horizon 20/20

Bourses International master in management de Audencia Nantes, école de management cliquez ici

L’International Master in Management (IMM) est un programme flexible qui prépare pour une carrière dans des entreprises à forte activité internationale. Ce master d’un ou deux ans, enseigné en anglais, est le fruit d’un partenariat entre quatre écoles de commerce européennes de renom : Audencia Nantes, EADA, Bradford School of Management et Kozminski University.

En dehors d’Audencia, plusieurs grandes Ecoles de commerce françaises offrent des systèmes de bourses internationales, il est nécessaire pour cela de se rapporter au site de chaque école ( HEC, ESSEC, ESCP notamment).

Enfin, le site de Campus France, offre un moteur de recherche de toutes les bourses existantes par pays -

Dernière modification : 02/02/2017

Haut de page