Intervention de l’Agence Française de Développement au Kosovo

Après l’Albanie et bientôt la Serbie, l’AFD a été autorisée à intervenir en Bosnie-Herzégovine, au Kosovo, au Monténégro et dans l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine (ARYM). Une ouverture nouvelle dans les Balkans occidentaux qui inaugure l’activité de l’AFD en Europe.

JPEG

Lors du sommet de Londres du 10 juillet 2018, M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a annoncé l’élargissement du mandat d’intervention de l’Agence française de développement (AFD) aux pays des Balkans occidentaux, dont le Kosovo. Ceci marque l’engagement de la France à soutenir le développement durable et la perspective européenne des six pays de la région et à appuyer leur intégration régionale.

En complémentarité avec les autres bailleurs présents, l’AFD agira dans les Balkans conformément à trois axes principaux :
- le soutien aux processus de rapprochement avec l’Union européenne, notamment en matière de connectivité et de renforcement de la cohésion sociale ;
- un appui au développement durable et particulièrement à la transition énergétique, ainsi qu’à la transition territoriale et écologique, en lien avec l’accord de Paris sur le climat ;
- le renforcement de la présence française et des relations entre la France et les pays des Balkans occidentaux.

Institution financière publique, l’AFD est l’acteur central de la politique de développement de la France. Elle met en œuvre aujourd’hui près de 3500 projets visant à améliorer le quotidien des populations dans plus de 120 pays dans le monde. Intervenant dans de nombreux secteurs - énergie, santé, biodiversité, eau, numérique, secteurs sociaux -, l’AFD accompagne la transition vers un monde plus sûr, plus juste et plus durable, dans le cadre des objectifs de développement durable. En 2017, l’AFD a engagé 10,4 milliards d’euros au financement de ces projets.

Site internet de l’AFD

Dernière modification : 10/08/2018

Haut de page