Qu’est-ce que la Fête de la Musique ?

JPEG

Historique

La fête de la musique naît, en France, un 21 juin 1981, date qui correspond au premier jour de l’été, jour le plus long de l’année. Par cette initiative, le ministre français de la culture, Jack Lang, a souhaité promouvoir les valeurs de rapprochement et de partage et l’idée de la culture pour tous.

Ouverte à tous, la fête de la musique célèbre les musiciens amateurs comme professionnels, qui se retrouvent, chaque 21 juin, pour des performances musicales gratuites et souvent en plein air. Cela se traduit, en France, par l’organisation de plus de 18 000 concerts donnés par environ 5 millions de musiciens ou chanteurs amateurs, et rassemblant près de 10 millions de spectateurs, sur l’ensemble du territoire.

La Charte européenne de la Fête de la Musique a été signée à Budapest le 1er novembre 1997. Ainsi, la fête de la Musique contribue au développement d’une Europe culturelle, à travers des rencontres entre artistes européens.

À l’étranger, la Fête de la Musique a su se réinventer en s’adaptant aux spécificités culturelles de chaque pays. Elle est devenue une manifestation musicale internationale emblématique, célébrée dans plus 120 pays à travers le monde, avec plus de 700 villes participantes.

La fête de la musique au Kosovo

Depuis 2008, l’Ambassade de France du Kosovo, en partenariat avec les institutions kosovares centrales et locales, organise la fête de la musique à Pristina.

Année après année, ce spectacle, en plein air, donne l’occasion de mettre en valeur la diversité des pratiques musicales, allant de la musique classique au jazz, en passant par le pop rock. L’objectif est de favoriser une meilleure connaissance de la scène artistique française et de développer les échanges entre musiciens français et kosovars.

Dernière modification : 17/06/2016

Haut de page