Hommage aux victimes - Déterminés et fidèles à nos valeurs

JPEG
Le Ministre et les secrétaires d’État sont totalement mobilisés. Le ministère, en particulier le centre de crise et de soutien, est pleinement engagé dans l’action interministérielle d’aide aux victimes.

Nous sommes rassemblés.

Les 15, 16 et 17 novembre sont jours de deuil national et les drapeaux sont en berne sur l’ensemble de nos emprises à travers le monde.

Le département et l’ensemble de nos postes se joindront au moment national de recueillement qui aura lieu en France le lundi 16 novembre à midi.

Nous sommes déterminés et mobilisés.

L’état d’urgence est déclaré.

Dès le 13 novembre au soir, les instructions de vigilance et de protection maximales pour nos emprises et nos agents ont été adressées aux chefs de postes.

La sécurité est l’affaire de tous. Les agents sont invités à se conformer strictement aux consignes données.

Vous trouverez dans les rubriques ci-dessous tous les éléments nécessaires.
***

Deuil national

Les drapeaux doivent rester en berne sur l’ensemble des bâtiments et édifices publics en France comme à l’étranger jusqu’au mardi 17 novembre inclus.

Toutes les manifestations de caractère festif en France comme à l’étranger (lorsqu’elles sont organisées sur initiative française) devront être annulées jusqu’au 17 novembre inclus. Celles qui seront maintenues devront se dérouler dans l’esprit de sobriété imposé par le deuil national et prévoir un hommage aux victimes des attentats (ND 2015-1089675).

Minute de silence le lundi 16 novembre à 12h heures locales

A l’étranger, un moment de recueillement dans chacune des implantations françaises (ambassade et consulats, bureaux des opérateurs, établissements culturels et scolaires, etc.) sera organisé le lundi 16 novembre à 12h heures locales, selon les directives qui seront données par l’ambassadeur, afin qu’une minute de silence soit observée.

Dans la mesure du possible, l’accès à ce moment de recueillement pour ceux de nos concitoyens qui le souhaiteraient ainsi que pour les représentants des autorités de votre pays de résidence qui en manifesteraient l’intention, pourra être autorisé, sous réserve de l’appréciation des chefs de postes.

En France, les lieux de rassemblement pour les agents du ministère seront les suivants (rassemblement à 11 h 45 précises) :

Quai d’Orsay : grande salle à manger de l’hôtel du ministre ;
Convention : grande salle du centre de conférences ministériel ;
Courneuve : cour d’honneur au niveau de l’espace drapeaux ;
Invalides : cour intérieure ;
Châtillon : cour intérieure ;
Nantes : halls des différents sites de Breil I, Breil III et Breil IV, salle d’exposition et de lecture sur le site de Casternau, salle de réunion sur le site de l’AEFE.

Sécurité des implantations et des agents, appel à la vigilance maximale de la part de chacun :

a) à l’étranger :

Dès les attentats intervenus, le département (ND 2015-1089362, 1089675 et 1089819) a donné instruction de placer immédiatement l’ensemble des emprises à l’étranger (ambassades, consulats, établissements scolaires et culturels, etc.) en état de vigilance et de protection maximales et de prendre les mesures nécessaires sous la conduite du chef de poste et en liaison avec les autorités locales. Des instructions de vigilance renforcée ont été adressées en complément à la quarantaine de postes les plus exposés.

Il est demandé à chacun des agents de se conformer rigoureusement aux instructions données par le chef de poste et de veiller à la stricte application des mesures de sécurité prévues au sein du poste.

b) en France :

L’état d’urgence est déclaré, à compter du 14 novembre 2015, à zéro heure, sur le territoire métropolitain et en Corse.

Les mesures de sûreté suivantes sont d’application immédiate pour les sites de l’administration centrale.

Pour l’ensemble des sites

Application stricte des mesures de contrôle et de filtrage. Tout demande de traitement à caractère exceptionnel devra faire l’objet d’une procédure écrite, par courriel ou par note ;
Port du badge d’accès aux bâtiments et interdiction du prêt de badge, cet équipement étant attribué à titre personnel. Le risque de vol de badge ou de son utilisation par autrui après une perte non déclarée est avéré ;
Obligation de l’accompagnement des visiteurs, du début à la fin de leur visite, dans les locaux de l’administration centrale ;
Désactivation des badges d’accès pour visiteurs, afin de ne pas permettre leur libre circulation dans les bâtiments ;
Interdiction de fumer sur la voie publique, aux abords des sites de l’administration centrale, afin de ne pas exposer les agents. Les BAU vont aménager des zones pour fumeurs non exposées, pour une période limitée ;
Renforcement des mesures de contrôle des livraisons de marchandises et d’équipements.

Pour le site du Quai d’Orsay :

Mise en place d’un dispositif de sécurité renforcé, y compris devant l’entrée du restaurant administratif, afin notamment de contrôler les usagers de la cantine.

Pour le site de Convention :

Dispositif de sécurité renforcé ;
Pour les agents, fermeture ponctuelle de l’accès du 27 rue de la Convention. Les agents devront donc, à compter du lundi 16 novembre, accéder obligatoirement au site par l’entrée du 48 rue de Javel, afin de permettre aux vigiles de l’entrée Convention de concentrer leur attention sur les visiteurs.

Pour les sites de Nantes Breil I et Breil IV et pour la RP OCDE :

Dispositif de sécurité renforcé ;
Limitation au strict nécessaire de l’accueil des visiteurs.

Autres sites :

Dispositif de sécurité renforcé.

Aide aux victimes et à leurs proches :

Dès les attentats connus, la cellule interministérielle d’aide aux victimes (CIAV) a été activée. Le département y joue pleinement son rôle à travers la cellule de crise ouverte par le centre de crise et de soutien. Des volontaires sont recherchés (merci de contacter les secrétariats de la DRH (Caroline Ferrari) et de RH2 (Emmanuelle Blatmann).

La CIAV peut être jointe en France via le numéro vert 0800 40 60 05 et depuis l’étranger via le numéro suivant : 00 33 1 45 50 34 60.

Le département vous remercie de mettre en ligne ce numéro sur le site internet de votre poste et vos comptes sur les réseaux sociaux et bien vouloir le diffuser à destination de nos ressortissants et des nombreuses familles inquiets pour leurs proches à l’étranger.

Dernière modification : 04/06/2016

Haut de page