Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie (17 mai 2018)

JPEG
Retrouvez la déclaration du porte-parole adjoint du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, la France rappelle son soutien au respect et à la promotion des droits des personnes homosexuelles, bisexuelles, transgenres ou intersexuées (LGBTI).

La France agit concrètement dans le cadre de nos relations bilatérales et dans les enceintes multilatérales. Membre du "Core Group LGBT" aux Nations unies ainsi que de la "Coalition pour l’Egalité des droits" lancée en 2016 à Montevideo, notre pays a beaucoup œuvré pour que cet enjeu soit à l’ordre du jour des enceintes internationales. Des progrès ont été accomplis, y compris dans le cadre des Nations unies. Nous saluons en particulier le travail de M. Victor Madrigal-Borloz, expert indépendant sur la protection contre la violence et la discrimination en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre.

Partout dans le monde, les personnes LGBTI sont encore victimes de violences, discriminations et violations de leurs droits fondamentaux. Dans plus de 70 pays, les relations homosexuelles sont considérées comme des délits ou des crimes, passibles de peines de prison, voire de la peine de mort. La France demeure préoccupée par les atteintes graves aux droits des personnes LGBTI, notamment les répressions et les cas de torture dans plusieurs pays.

Dans ce contexte, la France continuera d’œuvrer sans relâche pour que l’égalité en droits et en dignité soit respectée pour tous les individus, quelle que soit leur orientation sexuelle ou leur identité de genre. Elle est déterminée à poursuivre sa mobilisation en vue de la dépénalisation universelle de l’homosexualité. Elle continuera également à apporter un appui direct aux acteurs de terrain et aux défenseurs des droits de l’Homme, dont les défenseurs des droits des personnes LGBTI.

Pour illustrer son fort engagement en faveur des droits des personnes LGBTI, la France accueillera pour la première fois les "Gay Games" à Paris du 4 au 12 août. A l’occasion de cette dixième édition, 15 000 participants et 40 000 visiteurs sont attendus sur 70 sites à Paris et en Île-de-France.

En cette journée de mobilisation internationale, notre réseau diplomatique organisera ou s’associera dans de nombreux pays à des manifestations communes.

Dernière modification : 18/05/2018

Haut de page