La France est le leader mondial des vins et spiritueux

Les vins et spiritueux français s’exportent dans plus de 180 pays. Les ventes progressent et les étrangers investissent dans les vignobles en France. Les œnologues français sont aussi très recherchés pour développer des vignobles dans le monde.

la France le leader mondial des vins et spiritueux, grâce à la qualité et la diversité de sa production.

JPEG - 93.9 ko

Le secteur des vins et spiritueux compte :

  • 1.050 entreprises de négoce
  • 870 caves coopératives
  • 110.000 exploitations viticoles

L’ensemble de ces entreprises représente :
75.000 salariés directs, dont 27.500 salariés pour le négoce.

Au total, les entreprises de négoce viticole, que la FEVS rassemble, représentent :
15 milliards € de chiffres d’affaires : 50% en France et 50% à l’export
35 millions d’hectolitres commercialisés, soit
70% des volumes commercialisés en France
80% des volumes exportés
75% des vins à appellation d’origine protégée AOC/AOP
70% des vins de pays/à indication géographique/IGP/Vins sans IG

Les SPIRITUEUX réalisent 4 milliards € de chiffre d’affaires (hors droits et taxes).

JPEG

Les principales régions de production française sont : Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Beaujolais, Champagne, Charentes, Calvados, Côtes du Rhône, Languedoc Roussillon, Provence, Val de Loire, Sud-Ouest etc.

(chiffres : Fédération des exportateurs de vins et spiritueux - FEVS)

JPEG

Grâce à plus de 500 entreprises exportatrices, les vins et spiritueux conservent leur place de deuxième poste excédentaire de la balance commerciale, derrière l’aéronautique et devant les parfums et cosmétiques. Ils représentent à eux seuls 86 % de l’excédent de l’agroalimentaire français.

La concentration géographique des exportations reste forte : les dix premiers marchés représentent plus de 75 % de la valeur totale de nos exportations. Les Etats-Unis demeurent la première destination, suivent le Royaume-Uni avec 1,5 milliard d’euros (+ 5,7%) et la Chine avec 1 milliard d’euros (+17%).

JPEG

Le cadre réglementaire viticole français et européen est fixé par le Règlement du Conseil n° 479/2008 du 29 avril 2008 (JOCE L 148 du 6 juin 2008). Le cadre réglementaire des boissons spiritueuses est défini au niveau européen par le Règlement (CE) n°110/2008 du Parlement et du Conseil du 15 janvier 2008 (JOCE n° L39 du 13 janvier 2008).


Des vignobles très recherchés

JPEG

Les investisseurs étrangers sont attirés par les vignobles français. Les plus entreprenants sont les chinois. Dans la région de Bordeaux, plus de trente acquisitions ont été réalisées depuis 2011 par des investisseurs chinois et le double serait en cours de négociation. D’autres investisseurs étrangers les ont précédés : notamment les Japonais, présents surtout dans le bordelais, les Britanniques, les Américains et les Belges.


Un savoir faire reconnu

JPEG - 6.6 ko
Vignoble péruvien au pied des Andes
(JPEG - 6.6 ko)

Si les investisseurs étrangers en France profitent des conseils expérimentés des viticulteurs locaux, ceux qui souhaitent produire chez eux font aussi appel au savoir-faire des professionnels français. Ces ambassadeurs du vin, jeunes diplômés ou experts reconnus, sont très nombreux et aux quatre coins de la planète. Ils travaillent en Argentine, au Chili et au Pérou sur les contreforts des Andes, ils vinifient des crus dans le sud de l’Australie mais aussi en Arménie, au Canada et aux Etats-Unis sans oublier l’Europe (Espagne, Portugal, Roumanie, Italie). Les œnologues français commencent à être également très demandés en Inde et en Chine où les productions de vins nationaux se développent de manière exponentielle.

Pour en savoir plus, visiter le site de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux : www.fevs.com

Dernière modification : 05/06/2016

Haut de page