Pôle régional de lutte contre la criminalité organisée

Créé en 2004, le Pôle régional de lutte contre la criminalité organisée en Europe du sud-est est une structure interministérielle. Situé à Belgrade au sein de l’ambassade de France, le pôle couvre treize pays.

Le pôle réunit :
- un diplomate coordonnateur
- un magistrat, qui est également magistrat de liaison dans la zone,
- et un attaché douanier régional.

Son objectif principal est l’observation des phénomènes criminels régionaux susceptibles d’avoir un impact en France, comme base à un travail d’études et d’actions de sensibilisation et de coopération. Ses dernières actions ont porté sur la traite des êtres humains (identification des victimes), le trafic de médicaments falsifiés et le trafic d’armes.

Outre ses contacts réguliers avec les services concernés, le Pôle travaille en synergie avec le réseau diplomatique spécialisé dans la zone (attachés de sécurité intérieure, attachés douaniers, magistrats de liaison, conseillers et experts), les administrations centrales en France (police, justice, douanes…), ainsi que les organisations multilatérales et/ou régionales actives en matière de justice et d’affaires intérieures (Onudc, Commission européenne, Selec de Bucarest…).

Attaché douanier régional

Au sein du pôle, l’attaché douanier régional est rattaché à la Délégation aux Relations Internationales (DRI) de la Direction générale des douanes et des droits indirects (DGDDI). Conseiller de l’Ambassadeur pour les questions relatives aux thématiques douanières et économiques, l’Attaché douanier exerce ses missions autour de trois pôles principaux :

  • La lutte contre les grands trafics internationaux, qui vise à la fois les trafics illicites (stupéfiants, contrebande de cigarettes, blanchiment d’argent, contrefaçons...) et la fraude économique et commerciale en lien avec l’Europe ;
  • Le soutien aux opérateurs économiques du commerce international ;
  • Le renforcement de la coopération technique et opérationnelle avec les différentes administrations de la zone d’accréditation.

Dans ce cadre, il exerce une mission de recueil de renseignements et d’assistance aux services d’enquête en vue de déceler les divers trafics illicites et assure l’interface entre les services douaniers français et leurs homologues étrangers. A ce titre, il travaille en étroite relation avec la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED), le Service National de Douane Judiciaire (SNDJ) mais aussi TRACFIN (Cellule de Traque des Circuits Financiers Clandestins) et les services fiscaux.

Les actions de coopération et de renforcement des capacités
En matière de coopération technique, l’attaché douanier participe à l’organisation et à la mise en œuvre d’échanges d’expérience ou d’actions de formation en collaboration non seulement avec les agents des douanes des pays de leur zone de compétence mais également avec toutes les autres administrations sur les thèmes afférents à la logistique, aux procédures douanières et à la réglementation.

Il est également chargé :
-  de mettre en œuvre des programmes de coopération bilatéraux,
-  de piloter des actions conjointes à leur initiative, celle de leurs interlocuteurs ou des organisations internationales compétentes (Organisation Mondiale des Douanes, EUROPOL, OLAF, INTERPOL, …)
-  d’assurer des liens permanents avec les administrations publiques et le secteur privé des états dans lesquels ils sont accrédités.

La mission économique et le conseil aux entreprises
L’attaché douanier peut répondre aux sollicitations des opérateurs du commerce international et des particuliers en fournissant conseils et informations.

Le partenariat avec les entreprises consiste également à les aider à régler des problèmes douaniers le plus souvent en liaison avec les bureaux concernés de la direction générale des douanes en France et/ou de l’administration douanière de la zone de compétence.

Contacter le poste de l’Attaché douanier régional : pierre.bouillon@douane.finances.gouv.fr

Dernière modification : 17/08/2018

Haut de page