Projet « Prizren Urban Memoryscapes »

Jeudi 21 juin 2018, les premiers entretiens menés dans le cadre du projet « Prizren Urban Memoryscapes » ont été publiés sur le site internet de l’ONG « Initiative pour l’histoire orale » (http://oralhistorykosovo.org).

JPEG

Réalisé en collaboration entre la Fondation Lumbardhi et l’Initiative pour l’histoire orale, ce projet interdisciplinaire de recherche, d’archivage et d’exposition porte sur l’histoire sociale, culturelle et économique de Prizren dans la seconde moitié du XXe siècle.

Tout au long de ce projet, dix participants développeront leur capacité à collecter des témoignages historiques et à les rendre accessibles. Ils créeront une archive numérique, une exposition en ligne et hors-ligne et publieront les résultats de leurs recherches. De cette manière, ils s’impliqueront dans un processus de découverte d’une période historique cruciale pour l’identité culturelle et urbaine de la ville de Prizren et de ses habitants.

Ce projet est rendu possible grâce au soutien financier du Fonds culturel franco-allemand et des ambassades de France et d’Allemagne au Kosovo.

Durant les trois premiers mois de ce projet, les dix participants ont eu l’opportunité d’assister à une série d’ateliers préparatoires. Le premier atelier thématique a porté sur la méthodologie de l’histoire orale et a été conduit par Erëmirë Krasniqi, directrice de l’Initiative pour l’histoire orale. Les participants ont perfectionné leur connaissance de l’histoire orale et de la documentation du passé, à travers des biographies d’individus acteurs de divers événements culturels et socio-économiques à Prizren.

Deux autres ateliers ont été assurés par des intervenants de l’Institut national de l’Audiovisuel (INA) français, qui depuis 1975, a pour missions l’archivage et la mise en valeur de contenus audiovisuels. Mme Marine Wainer a apporté des outils méthodologiques en matière de recherche, de publication et de valorisation des données audiovisuelles vis-à-vis du grand public. Mme Anne Couteux a travaillé avec les participants sur la création de métadonnées et sur des formes sophistiquées d’archivage et d’encodage d’entretiens.

Les participants au projet « Prizren Urban Memoryscapes » continueront à mener des entretiens durant les mois de juillet et août. Pendant la deuxième moitié du mois d’août ; ils se lanceront, avec l’aide d’un curateur allemand, dans l’élaboration d’une exposition en ligne et hors-ligne, marquant la finalisation du projet.

L’exposition devrait être ouverte au public à Prizren à la fin du mois de septembre 2018.

JPEG
JPEG

Dernière modification : 31/07/2018

Haut de page