Transports

Pour se déplacer au Kosovo, la voiture est le moyen privilégié d’autant que les axes principaux sont relativement bien entretenus et le réseau de stations-essence est dense. Néanmoins, la conduite exige la plus grande prudence en ville comme sur route, le respect des priorités et des interdictions de doubler n’étant pas toujours la règle.

Les lignes de bus fonctionnent très bien. Elles relient surtout les principales villes du Kosovo (Prizren, Gjilan, Peja, Ferizaj) à Pristina. Le prix du billet est modique.

Lors de courts trajets, le taxi est bon marché, et la plupart d’entre eux disposent de taxi-mètre. A Pristina, une course en ville coûte en général moins de 3 euros.

Dernière modification : 18/02/2010

Haut de page