Situation politique

Politique intérieure

Le Kosovo est indépendant depuis le 17 février 2008, mais, conformément au statut établi par le plan Ahtisaari, a été placé sous la supervision de la communauté internationale, avec une présence dans les domaines militaire et civil. La mission d’administration intérimaire des Nations unies au Kosovo (MINUK) a été établie selon la résolution 1244/1999 du Conseil de sécurité des Nations unies.
Depuis décembre 2008, la mission « état de droit » de l’Union européenne au Kosovo (EULEX), est menée dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune.

La Constitution de la république du Kosovo, promulguée le 15 juin 2008, reprend les dispositions du plan Ahtisaari. Sa promulgation a été suivie de celle de 41 textes de loi mettant en œuvre les principales dispositions du texte constitutionnel (nouvelles municipalités serbes, décentralisation, protection des biens religieux serbes, etc.). La constitution établit un régime parlementaire, avec des droits dérogatoires pour les minorités et notamment pour la communauté serbe du Kosovo (système de double majorité).

Au 17 février 2018, 116 États (dont 22 des 27 États membres de l’Union européenne, et tous les membres du G7) ont reconnu l’indépendance du Kosovo.

Dossier sur les relations bilatérales sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Composition du gouvernement Kosovar

Ministère des Affaires étrangères de la République du Kosovo

Dernière modification : 21/08/2018

Haut de page